Informatique et maïeutique font-elle bon ménage ?

J’ai récemment réalisé pour le compte de Microsoft, et dans le cadre de la nouvelle formule des TechDays, une interview portant sur le travail collaboratif et le monde de la PME. Extraits et faits saillants de cette entrevue.

Le constat de départ est simple : aujourd’hui les PME doivent s’adapter au nouveau monde du travail. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’une nouvelle génération de salariés débarque dans les entreprises. Et cette génération entend bien donner une tournure sociale aux outils (collaboratifs) qu’elle utilise. Ensuite, il est clair que nous travaillons tous différemment : mobilité, concurrence, nouveaux marchés : nous devons disposer d’outils agiles, simples et rapides à utiliser pour travailler en équipe efficacement. Enfin, il est aujourd’hui entendu que l’actif le plus important dans l’entreprise, et cela avant même le client (!), c’est le salarié ! Il est vital de mettre les employés au centre de l’organisation et cela au travers de la culture de l’entreprise et des valeurs qu’elle embarque. Les outils de travail collaboratif agissent alors comme un support, nourrissant (et se nourrissant des) valeurs la boîte.

travail_collaboratif_articleAttention, tout de même, de bien garder à l’esprit que les outils de travail collaboratif ne sont pas LA réponse, c’est juste un outil au service de l’entreprise et de ses habitudes de travail. Le travail collaboratif, c’est avant tout un état d’esprit. Les outils de travail collaboratif doivent permettre aux salariés de travailler en équipe, ils doivent bien sûr présenter des aspects de flexibilité pour s’adapter en permanence aux contraintes de la vie moderne ; ils doivent également fomenter l’implication des collaborateurs de la boîte et ils doivent leur permettre d’être connectés entre eux, d’être informés régulièrement.

Vous êtes intéressé(e) par le sujet : je vous invite à découvrir sans tarder l’interview sur le site de Microsoft.

Votre commentaire :