Les outils que j’utilise au quotidien – Partie 2 : Logiciels

Quand j’ai commencé l’informatique il y a 30 ans, je participais à des clubs informatiques où l’on se rencontrait notamment pour discuter sur les applications que l’on utilisait (et accessoirement se les échanger !). Et si on reprenait cette ancienne tradition ?

Le mois dernier, j’ai publié un article où je vous présente les matériels informatiques que j’utilise au quotidien. Je poursuis ce mois-ci par les logiciels qui constituent mon univers applicatifs.

Bien sûr, à tout seigneur tout honneur : commençons par les produits Microsoft. Comme je l’ai dit lors du dernier post, je travaille sur plate-forme Windows 7 ; je pense que depuis Windows NT Workstation, je n’avais pas connu un système d’exploitation Microsoft aussi stable et aussi fiable. Je ne suis pas prêt de passer à autre chose ! Microsoft a connu pas mal de hauts et de bas ces dernières années mais avec le couple Windows 7 + Office 2010, je pense que l’éditeur est au sommet de son art : pas mieux pour bosser sereinement et efficacement.

a_laune_appli

Je viens de le dire, côté bureautique, je travaille sur la suite Office 2010. Je vais passer à 2013 dans quelques semaines, mais pour l’instant j’ai du mal à lâcher un outil aussi précieux et dont le comportement est aussi efficient. Le trio de tête :

> Outlook, évidemment, et pour lequel j’ai développé une méthode d’efficacité personnelle et de productivité nommée J2MT (Je Maîtrise Mon Temps)

> L’incontournable Excel : je ne suis pas un homme de chiffres, mais comment, aujourd’hui, travailler professionnellement sans utiliser Excel ? Là aussi, Microsoft nous délivre un produit extrêmement fini adapté aussi bien pour les petits utilisateurs (comme moi) que pour les passionnés des statistiques.

> Enfin, il faut toujours une surprise dans un tiercé ! Celle-ci s’appelle OneNote. Chez AXONE Group, nous utilisons ce logiciel de prise de notes de manière collaborative (j’utilise aussi un autre logiciel de prises de notes sur mes différents devices et sur lequel je reviendrai plus ci-dessous). Nous utilisons OneNote de manière à créer une base de connaissance globale à l’entreprise, un peu à la manière d’un Wiki. Les différents bloc-notes sont stockés dans un SharePoint, nommé Vision.

Pour compléter la gamme de produits Microsoft, chez AXONE Group, nous utilisons beaucoup Visio. Il s’agit d’un usage essentiellement métier pour nous (diagramme de réseaux informatiques notamment), mais nous l’utilisons aussi pour documenter des procédures ou pour schématiser les plans de l’entreprise.

Un cousin éloigné de la famille Microsoft, le logiciel MindManager de l’éditeur Mindjet : j’ai publié un post où je décris ce logiciel. C’est également un outil très utile à l’échelle de l’entreprise. Nous gérons un certain nombre de projets en interne à l’aide de cartes heuristiques : c’est un moyen efficace pour brainstormer et ensuite classer les idées d’une manière organisée et lisible.

Si l’on commence à s’éloigner de Redmond, on peut aller sur le terrain d’Evernote. Je dois bien avouer que ce logiciel a pris une part de plus en plus importante dans mon usage quotidien : c’est un outil simple, efficace, cross-plateforme. Il a aussi une vertu : il permet de relativiser les critiques que l’on rencontre communément sur Microsoft et sur le soit-disant manque de fiabilité des logiciels de Bill Gates. Je profite de ce post pour rappeler aussi les trains qui arrivent à l’heure : le dernier gros bug de Microsoft, pour moi, remonte à 10 ans au moins, dans PowerPoint, où les commentaires des diapositives avaient tendance à disparaître sans que l’on sache pourquoi. Depuis : calme plat : l’informatique de confiance est passée par Office : il faut bien reconnaître que cela marche super bien !!

C’est pas le cas d’Evernote : c’est un super produit (dont j’aurai du mal à me passer), mais punaise, il est bourré de bugs (plantages réguliers sur iOS, problèmes notoires de synchronisation, bug d’affichage et de mise en forme etc.) ! Dernier correctif en date : la ré initialisation forcée de son mot de passe (ceux qui ont un compte EN savent de quoi je parle !).

On va terminer ce post par une note technique positive : WordPress. En effet, je passe également pas mal de temps sur cette plate-forme et c’est toujours avec beaucoup de plaisir : c’est un produit élégant et rapide ; un CMS de rêve… J’espère que le contenu s’en rapproche 😉

4 commentaires le "Les outils que j’utilise au quotidien – Partie 2 : Logiciels"

  1. EtienneL dit :

    Un bien bel article, je note qu’un bon produit peut être miné par la qualité douteuse de sa réalisation. On a plein d’exemples en tête. Comme quoi la réussite en logiciel ne tient ni de la qualité technique, ni de la qualité des fonctionnalités, ni du bon moment pour le sortir, mais d’une « douce » alchimie de tout cela dans laquelle Microsoft est plutôt doué.
    Windows 8 est tout aussi stable que Windows 7 mais sans écran tactile n’apporte rien de plus. Il est bien dommage que ce produit ne reprenne pas 100% de fonctionnalités de Windows 7 dont le menu démarrage et apporte, en plus, l’aspect tactique qui était si pauvre avec un tablet PC en Windows 7. Comme quoi le « bon moment » est un point crucial aussi.
    J’attends une belle démo de WordPress et je m’y mets, promis 😉
    A bientot
    EtienneL

  2. Je confirme les bug d’EVERNOTE, pour ma part j’ai cessé de l’utiliser sur iPhone (dommage) et je ne m’en sers presque plus qu’en lecture sur iPad (re-dommage) ! Par contre sur mon bel iBook Retina dernière génération (hé-hé), c’est un rêve total ! Certes quelques bug de synchro mais que j’attribue à l’incroyable vélocité du produit. En clair, ça arrive quand on est à 2 sur la même note.
    A savoir que la version Busines apporte sur ces problèmes une bien-bien meilleures stabilité. Nous sommes 5 à l’utiliser, c’est devenu notre outil de workflow + tâches perso + partage de ressources. Résultat quantifiable et hautement appréciable : nous avons éliminé à peu près 80% de nos mails en interne. Désormais j’ouvre EVERNOTE avant Mail en arrivant le matin. 😉

Trackbacks pour cet article

  1. Pouquoi suis-je devenu accroc à cette nouvelle application ?! | Blog informatique entreprise

Votre commentaire :