Informatique et PME : on recherche super-héros !!

J’en ai marre que l’informatique change tout le temps ! J’aimerais tellement avoir directement un interlocuteur compétent quand j’ai un problème. J’ai l’impression de ne pas bien contrôler mes dépenses en matière d’ordinateurs… Et si vous adoptiez de nouvelles méthodes de gouvernance de votre système d’informations ?

Dans un précédent article, je revenais longuement sur le fait que le besoin de la PME en matière d’informatique était basique et reposait sur 3 besoins primaires :

  1. le besoin de tuyauterie
  2. le besoin de support
  3. le besoin de conseil

Le premier point couvre toute une série d’interrogations :

  • Le fait que l’informatique, même dans des PME dont le réseau informatique ne s’étend que sur quelques postes, repose, la plupart du temps, sur des débats d’experts où personne ne dit la même chose
  • Le fait que l’offre reste pléthorique, bien trop large pour des décideurs disposant de bien peu de temps et d’inspiration pour de tels sujets
  • La difficulté de recenser ses actifs et donc de ne pas savoir ce que l’on possède vraiment, tant sur des biens tangibles (des ordinateurs par exemple), que des bien intangibles (des logiciels notamment)
  • Une sensation persistante et régulière que les solutions informatiques proposées coûtent plus cher que prévu, et ne répondent pas forcément aux attentes
  • Ce qui débouche à un besoin constant de conseil pour acheter du matériel informatique qui corresponde à ses besoins
  • Et bien sûr la sempiternelle sensation de devoir changer du matériel « neuf »

Et tandis que cet ensemble d’insatisfactions courantes en matière d’équipement informatique sévit ponctuellement lors de projets de renouvellement d’infrastructure (par exemple), au quotidien, le décideur fait face à des défis de maintenance en condition opérationnelle principalement autour des questions de support :

  • Tout commence par cette désagréable impression que le prestataire répond trop souvent par un devis, sans apporter de réelle visibilité sur la résolution du problème
  • La quête d’un prestataire qui me permette d’éviter des interventions couteuses, souvent vécues comme une expérience douloureuse et imprévisible
  • La volonté de trouver un prestataire qui puisse venir rapidement quand un problème informatique survient
  • Un certain ras-le-bol de constater des intervenants informatiques qui renvoient l’image de bricoler les ordinateurs
  • Evidemment, comment ne pas rappeler ce jeu de balle chaude si caractéristique des prestataires informatiques jouant la carte de la dé responsabilisation face aux impondérables
  • On peut citer également ce qui relève du syndrome de la tartine de beurre, à savoir que son ordinateur ait un comportement aléatoire au moment où on en a le plus besoin
  • Enfin, terminons cette série par ma favorite : « Marre des excuses techniques aux problèmes techniques »

Sous la bannière du conseil, inutile de chercher midi à quatorze heures, le patron de PME a souvent besoin de réponses simples à des questions somme toute basiques et évidentes :

  • Pourrais-je n’avoir affaire qu’à une seule personne pour toutes mes questions techniques ?
  • Mon « meilleur salarié » n’a-t-il pas autre chose à faire que dépanner ses collègues ?
  • N’y a-t-il pas une solution pour que mon ordinateur soit moins lent
  • Je n’ai pas confiance dans mon système informatique…
  • Marre de ne pas être sûr que mes données soit bien sauvegardées

Au final, la bonne nouvelle dans tout cela c’est qu’il existe des réponses concrètes à toutes ces demandes légitimes. Le seul pré requis est de consacrer un minimum de moyens à l’informatique et d’arrêter de considérer cette partie là de son entreprise comme une dépense et non comme un investissement. Chez AXONE Group, nous proposons le recours à des services managés visant à apporter une externalisation efficace de la fonction informatique. Vous trouverez dans les colonnes de blog pléthore d’informations à ce sujet.

N’hésitez pas à me contacter pour échanger plus en avant sur ce sujet.

 

2 commentaires le "Informatique et PME : on recherche super-héros !!"

  1. douet dit :

    Bonjour,

    Une étude toute récente montre que les PME perdent 15 heures par mois à résoudre des problèmes informatiques, ce qui nuit grandement au développement des entreprises.

    Journaliste à Paris pour les pages éco/PME du journal Paris Normandie, je cherche à interroger un(e) chef d’entreprise sur ce sujet, pour témoigner de son expérience en la matière et comment il limite le temps perdu ou a trouvé des solutions.

    Accepteriez-vous dans la semaine un entretien téléphonique ?

    Un grand merci !
    AS DOUET

Votre commentaire :