Actu : Microsoft Surfacebook : remettons l’église au centre du village

Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs, après toutes ces années d’errance, il est nécessaire de battre le rappel. Trop longtemps, Microsoft, mené par un guide spirituel qui n’était en fait qu’un marchand du temple, a laissé de nombreuses brebis égarées se convertir à d’autres chapelles. Depuis 2 ans, la lumière est réapparue. Et si vous ne croyez que ce que vous voyez, venez toucher du doigt le dernier miracle de l’éditeur : le Surfacebook.

Pardonnez-moi ces élans lyriques, mais le nouvel ordinateur portable de Microsoft parait comme une illumination qui doit toucher tout pèlerin dont le cœur est ouvert aux choses technologiques (ce qui est mon cas) ! Dans mon dernier article, j’annonçais les ténèbres dans lesquels nous étions plongés quand il s’agissait de proposer un ordinateur portable premium.

surface_book

Depuis le 18 février dernier, nous avons enfin vu la lumière. Cette lumière s’appelle Surface Book et nous allons le découvrir ensemble dans cet article. A la réception du colis, j’ai joint mes mains, priant pour que l’éditeur ait le génie (NDLR : faut lire l’article précédent pour comprendre !) de créer enfin la réponse, tellement attendue en matière de portabilité.

Pari réussi. Tels des moines soldats, les équipes de Microsoft ont su proposer un produit, certes cher, mais répondant aux besoins actuels. Béat d’admiration je fus à l’ouverture du carton. Béat admiration à l’ouverture du carton vous serez aussi. J’ai été alors frappé par ce sentiment, déjà fomenté par Office 365, que Microsoft allait enfin nous permettre de remettre l’église au centre du village ! Alléluia !

Nous allons passer les caractéristiques techniques, vous les trouverez mille fois dans d’autres sites bien informés. Sachez que pour ma part, j’ai opté pour le modèle le plus cossu. Ce qu’il faut retenir c’est que nous disposons désormais d’un produit répondant au cahier des charges suivants :

  • Un ordinateur portable léger avec un magnifique écran de 13,5 pouces : tout pour travailler confortablement en situation de mobilité
  • Un ordinateur avec une autonomie permettant de s’affranchir d’un fil à la patte en situation de déplacement, et toujours connecté le cas échéant
  • Un ordinateur avec un système d’exploitation d’entreprise, compatible avec le système d’information de votre organisation ; un OS moderne, que nous connaissons tous depuis toujours et qui ne nous oblige pas à ré apprendre nos habitudes. Un système d’exploitation qui ne nous impose pas à passer par les Fourches Caudines d’un défunt prophète qui pensait que le clic droit était une hérésie.
  • Un ordinateur qui se mute en tablette, comme d’autres avant lui ont changé l’eau en vin.

Je ne vais pas plus longtemps prêcher pour cette paroisse et je vous invite à me rencontrer si vous souhaitez concrétiser le Surfacebook et dépasser le stade de la profession de foi.

Amen.

2 commentaires le "Actu : Microsoft Surfacebook : remettons l’église au centre du village"

  1. Xavier dit :

    Toujours très bien écrit, c’est un plaisir de lire ton blog. Priez pour nous Isidore de Séville (saint patron des informaticiens). Amen.

Votre commentaire :