Les tablettes en entreprise : pour quoi faire ? (2/2)

Alors que la tablette a fait son entrée par le monde du particulier, il est temps désormais pour les entreprises d’adopter une véritable stratégie face à cet outil. Apple, naturellement orienté sur le grand public, a démocratisé ce périphérique. Et dans votre organisation : c’est pour quand ?

Je reviens sur mon post de la semaine dernière où je vous exhortais à planifier l’intégration de tablettes dans votre entreprise. Je poursuis aujourd’hui sur ma lancée en vous fixant un objectif.
Pour la rentrée 2014 : mettre en test 2 tablettes dans votre entreprise, avec un usage business (contexte de vente, de production etc.), et ce, quelle que soit la marque. Idéalement, je vous invite à tester les 2 concepts.

Comme évoqué la semaine dernière, quelques chiffres récents pour comprendre le paysage. 32% des TPE-PME ont des smartphones et 11% ont des tablettes. Si on veut se faire un peu de mal, on peut compléter ces chiffres en disant qu’aux Etats-Unis 2/3 des PME utilisent une tablette (fruitière) dans leur usage au quotidien. Il est à noter que ces matériels ne viennent que rarement en remplacement des ordinateurs actuels.

On parle donc bien ici de nouveaux usages.

Si les cas de remplacements de PC portables sont encore peu nombreux en général, ces matériels prennent en revanche un « temps utilisateur » qui pouvait être consacré auparavant à un ordinateur plus classique. Les emails traités sur la tablette, ne le seront pas sur le PC, les documents annotés non plus, et demain la prise de note risque de se généraliser. Autant de grains à moudre en moins pour le PC…

ipad_sales_presentation

Je vais prendre un exemple supplémentaire : la durée des présentations commerciales chez ses prospects a diminué de 30% grâce à ce nouvel outil, laissant plus de temps aux commerciaux pour répondre aux objections, et leur permettant de faire plus de rendez-vous.
Mais globalement il apparaît que ces tablettes permettent surtout de « travailler plus » ou plus exactement dans des situations de travail nouvelles. Ainsi les tablettes professionnelles seraient utilisées pour 79% des personnes en déplacement, 54% à la maison et « seulement » à 51% sur le lieu de travail.

Je voudrais terminer ces 2 articles en disant que la tablette c’est bien ce que Steve Job a voulu léguer au monde. C’est l’aboutissement pour lui de son oeuvre informatique, son héritage au monde. En parlant de Steve, one more Thing pour conclure ce post.

La tablette c’est aussi l’arbre qui cache la forêt. En effet, qui dit tablette dit usage et qui dit usage dit environnement applicatif. En effet, le débat sur la tablette ne doit pas faire oublier la partie critique que sont les applications.
Connaissez-vous Evernote, Workflowy ou Remember The Milk ? J’ai déjà présenté des outils qui permettent des gains de temps conséquents dans les colonnes de ce blog. Il existe désormais des applications du cloud, et dont la tablette est un périphérique naturel, dont il faut en tenir compte. L’informatique, quel sujet passionnant, n’est-ce pas ?!

Votre commentaire :