Extrait de mon livre : Replacez vos utilisateurs au centre du système (chapitre 7)

Depuis quelques temps déjà, l’utilisateur s’est réapproprié l’outil informatique ; longtemps imposé, souvent vécu comme une contrainte, l’ordinateur dans l’entreprise est devenu un outil de management au même titre que la voiture de fonction ou les tickets restaurant.

Ce phénomène est aussi vécu au travers de ce que l’on appelle la consumérisation de l’informatique. Désormais, vos salariés sont mieux équipés à la maison qu’à l’entreprise ! L’ordinateur ne les rebute plus, il fait partie de leur quotidien, voire il ne leur suffit plus.

Ainsi, une étude du constructeur Cisco montre que 67% des employés de PME utilisent déjà leurs terminaux personnels pour travailler dans l’entreprise. Cette tendance est poussée par la popularisation des smartphones et des tablettes : une grande partie des salariés étant déjà équipés d’iPhones et/ou d’iPads, ils les amènent en entreprise pour travailler.

satisfaction

Ce phénomène fait apparaître de nouveaux enjeux dans l’entreprise, comme par exemple les questions de gestion d’un parc hétérogène, ou encore la sécurité.

En outre, vos salariés vous jugent sur la qualité de l’informatique que vous leur mettez à disposition. L’utilisateur final doit donc être replacé au centre de votre stratégie en matière d’informatique.

Or, si plus de 95% des grands groupes mènent des enquêtes de satisfaction auprès de leurs salariés, seulement 30% des PME y ont recours. Ce n’est pas étonnant, puisque 70% des salariés de PME n’ont pas une vision positive de leur support informatique interne.

Et pour vous, cette enquête de satisfaction, même pas peur ?

Une dernière question : Comment réagissez-vous quand un salarié utilise ses propres dispositifs informatiques pour travailler au bureau ? Rassurant ?

Votre commentaire :