Vidéo au journal Les Echos : le b.a.-ba du big data

Mon dernier article consacré au big data a remporté un petit succès d’audience. Fort de cette statistique, j’ai proposé au journal en ligne Les Échos une petite vidéo de moins de 2 minutes sur le sujet. Séance de rattrapage.

Nous le savons tous, nous connaissons désormais dans l’entreprise et dans nos vies une explosion des données numériques. Pour le monde de la PME, 2 enjeux se dissimulent derrière cette croissance : la connaissance du client et l’efficacité dans la prise de décision.

locaux_les_echos_1_la_uneDans les faits, cela se traduit par 3 axes de travail majeurs pour maîtriser sa donnée. Tout d’abord il faut cartographier ses données et ses applications. Il y a dans votre entreprise des données structurées (par exemple les bases de données) et des données non structurées (par exemple les fichiers bureautiques ou les mails). Il convient de distinguer les 2. Ensuite, il est important de lister les applications de votre entreprise selon votre organigramme ; en fonction de qui utilise quoi, on peut alors déterminer la criticité de tel ou tel logiciel dans l’entreprise.

L’étape suivante consiste à mettre en place une politique de gouvernance des données : la question est qui accède à quelles données ? Cette partie là est très importante car elle permet d’assurer la sécurisation des données et des logiciels sensibles de l’entreprise. Cela fait toujours un choc à l’entrepreneur d’apprendre que le dossier où se trouve son fichier Excel avec le résumé des salaires de l’entreprise est accessible à tous en termes de droits d’accès !

Enfin, dernier point, la PME doit faire l’effort de se doter d’outils d’analyse pour comprendre ses données : il est important de savoir analyser ses données pour savoir si on est en phase avec les objectifs visés en début d’année. Dans votre entreprise, disposez-vous d’écrans visibles par l’ensemble de vos salariés présentant les indicateurs clé de la compagnie, et leurs évolutions ?

En conclusion, j’attire votre attention sur le fait que le poste informatique, le réseau (notamment Internet) et la données sont les composantes de base d’un système informatique. La notion de big data n’est rien d’autre que la traduction du dernier point.

Votre commentaire :