Pourquoi suis-je devenu accroc à cette nouvelle application ?!

« Jamais sans workflowy » : c’était le titre original de ce post ! Je travaille depuis quelques temps sur une application tout simplement géniale : géniale de simplicité, géniale d’efficacité, géniale de portabilité. Vous voulez en savoir plus ?

Workflowy est une application web, que j’utilise aussi en permanence sur mon iPhone et sur mon iPad. Je peux aussi l’utiliser en mode déconnecté sur mon PC (comme une application traditionnelle), grâce à une application spécifique sur Google Chrome.

Workflowy est à la croisée des chemins entre de la prise de notes façon OneNote (ou Evernote) pour collecter des idées ou des listes d’actions, et le logiciel de cartes heuristiques MindManager (ou autre logiciel de ce type). C’est un logiciel complètement dépouillé, où ne reste que l’essentiel pour organiser sa pensée.

« Faites des listes, pas la guerre », telle est la devis de Workflowy. Mais ce logiciel va bien au-delà. Il permet de structurer sa pensée au moyen d’indentations, à la manière du mode plan de Word.

KISS (comme dirait Thomas) Keep It Stupid and Simple : telle est l’autre devise que j’accolerai volontiers à Workflowy. Tellement simple que ce logiciel peut vous paraître idiot, inutile, de prime abord. Je vous invite donc non pas à vous laisser déconcerter par son dépouillement, mais au contraire d’en tirer profit pour valoriser la seule chose qui compte : vos idées !

Workflowy sur iPad

Workflowy sur iPad

Comme d’habitude, il existe pléthore de sources d’informations sur Internet, et donc je ne vais pas ajouter ma petite contribution à l’édifice blogosphérien. Juste un mot : essayez-le !

J’aimerai conclure par une petite anecdote personnelle (qui fait un peu vieux combattant, désolé !). En 1983, j’avais alors 10 ans, mon père rentra un soir à la maison et me dit « Enguerrand, je veux te montrer un nouveau logiciel pour l’ordi » ; nous avions alors un Apple IIe à la maison. Il s’agissait du logiciel Thinktank. Un logiciel qui se caractérisait comme une application dédiée à l’organisation de ses idées (avec une notion de brainstorming puis de hiérarchisation de sa pensée). Cela ne vous dit rien ? L’informatique est vraiment un éternel recommencement. Finalement les bonnes applications de 1983 restent les bonnes applications de 2014 ; à la différence que vous pouvez les utiliser en pleine nature avec un iPad de quelques centaines de grammes dans la main, et non un Apple IIe de plusieurs kilos ! Amen.

La publicité de Thinktank, version 1. "Ce n'est pas moi qui pleure Papet, ce sont mes yeux..."

La publicité de Thinktank, version 1. « Ce n’est pas moi qui pleure Papet, ce sont mes yeux… »

 

Le Thinktank de 1987, version IBM PC
Le Thinktank de 1987, version IBM PC

Trackbacks pour cet article

  1. Productivité Personnelle : thèse, anti-thèse, foutaise ! - Blog informatique entrepriseBlog informatique entreprise

Votre commentaire :