Après avoir passé, comme bon nombre des habitants de cette planète, deux mois en confinement, Philippe Bloch nous partage sa vision de cette période si particulière, sur ce qu’elle nous apprend de nos peurs, de nos réactions face à l’imprévu, de nos combats… Et surtout il nous dévoile ce qu’il attend et espère pour notre avenir.

 

Philippe Bloch, le pro du prologue !

Comme à chaque fois, l’introduction du livre est intense en questionnements. En quelques pages, l’auteur fait le tour des interrogations, contradictions, paradoxes que nous avons (tous) appréhendé à un moment ou un autre… Tout en insistant sur les mots choisis, Philippe Bloch décortique les actes des politiques, les excès d’expertises sur les réseaux sociaux ou sur les plateaux télé.

Voilà donc un début qui nous met l’eau à la bouche en nous promettant une réflexion pertinente et pointue ! Et qui est fidèle à nos attentes puisque nous avions écouté avec beaucoup d’attention l’interview de Philippe Bloch dans le podcast de Pauline Laigneau, Le Gratin !

 

Principe de précaution vs le bonheur de l’inconnu

Comme le dit si bien notre cher Philippe Bloch, p.51 “le principe de précaution a envahi toutes les parts de nos vies, devenant un réceptacle de toutes les angoisses de notre époque.” La peur du risque est devenue la nouvelle norme, les mots prévention, prudence et protection sont les guides de nos vies, exemptes d’audace.

L’inaction pessimiste nous pousse vers une couardise qui est dorénavant notre bouclier contre tout : mieux vaut se prémunir de tout et risquer de passer à côté de notre bonheur.

Alors l’optimisme, où se cache-t-il ? Est-il disparu au profit du principe de précaution ? Que nous a appris ce confinement ? A avoir peur à outrance bien malheureusement, mais aussi et surtout, à regarder la vie autrement… Et à faire entrer l’optimisme dans nos cœurs !

 

Alors, maintenant, on fait quoi ?

S’il y a bien une phrase à retenir, c’est celle-là, p.58 : “Jamais le monde n’aurait accompli ses progrès les plus fous si ceux qui les ont rendu possibles avaient craint les conséquences de leurs actes”. Alors, sans agir à tort et à travers, on peut toutefois remettre la raison et l’audace au cœur de nos préoccupations. Plonger dans l’inconnu !

Et surtout, tirons des leçons. Revoyons les urgences derrière lesquelles nous voulons courir. Choisissons nos projets et soyons créatifs ! Cherchons dans l’épreuve ce que cela nous apporte ! Essayons toujours d’apprendre de nos échecs, malheurs, imprévus, sans les laisser nous entraîner vers la pente du pessimisme.

Une autre croissance possible ?

Après avoir vu la Nature changer sans la présence de l’Homme, cela va inexorablement reposer les questions de la décroissance et de la modération… Et c’est tant mieux ! A l’heure où on ne peut plus nier les conséquences de nos actes sur le climat, il est peut-être temps de prendre en considération les préceptes de la sobriété heureuse : Philippe Bloch explique qu’il s’est finalement attardé à écouter les revendications des adeptes de la décroissance. Car nous avons tous (sur) vécu avec moins. Nous avons arrêté d’acheter sans fin, pour refaire le point sur ce qu’on possédait.

Philippe Bloch y croit, et nous aussi ! Il nous fait voir les choses avec beaucoup de raison. Ses arguments sont Philippe Blochbons et convaincants ! Il aborde bien sûr les changements à venir, ceux qui vont à coup sûr s’inscrire dans notre nouveau mode de vie : le retour à la campagne, le télétravail, l’adaptation à notre environnement plutôt que le contraire…

Je ne vous en dévoile pas plus, mais la conclusion à retenir est celle-ci : vous ne ressortirez pas indemne de votre lecture… Vous arriverez, je l’espère pour vous, à voir les choses par le prisme de l’optimisme, mais pas pour autant un optimisme béat… Philippe Bloch croit en l’avenir, croit en la capacité de l’Homme de tirer des leçons de ses actes, et il nous y fait croire ! En avançant des arguments réfléchis et basés sur du réel.

Si vous voulez découvrir la plume fluide de Philippe Bloch, venez lire quelques extraits ici. Sinon le livre, sorti le 2 juillet dernier, est disponible en librairie !

Pourquoi ce blog

Vous êtes dirigeant, cadre, ou patron de PME ; que l'informatique vous passionne, ou au contraire qu'elle vous ennuie : ce blog est fait pour vous.

at felis diam tempus quis Lorem quis, ut massa venenatis ante.