One More Thing, ou la phrase que tout le monde attendait à la fin d’une conférence de Steve Jobs… Qu’allait-il nous annoncer ? Entre suspens et impatience, décortiquons cette marque de fabrique qui a si bien fait ses preuves !

Steve Jobs ou Columbo… Qui de la poule ou de l’oeuf ?

On connait bien sûr cette petite phrase, à la tonalité anodine, à travers les aventures policières de notre cher Columbo : “au fait, une dernière chose… ” et là, il pose sa question qui met forcément le criminel dans une situation délicate… Ce criminel qui prend le détective pour un béta un peu neuneu et qui se trouve toujours déconcerté par ce “just one more thing”.

Steve Jobs, ce n’est pas tout-à-fait pareil. Le public est déconcerté, certes, mais surtout ébahi, abasourdi, que dis-je, estomaqué par l’annonce finale du speaker ! Quand on croyait que tout était dit, et là, il fait son annonce la plus importante ! Celle pour laquelle il est là d’ailleurs… Quand on ne croit plus à la surprise, la surprise arrive ! La présentation du nouveau produit Apple est donc la dernière chose que le public va retenir. Et rester sur une impression forte, un ravissement décuplé par l’attente et la stupéfaction.

Quel bel effet de Suspens, quel génie créatif ! Et quelle marque de fabrique finalement. Parce que, comme vous pouvez le voir dans la vidéo qui va suivre, c’est un mécanisme qui a été reproduit au fil du temps et de ses conférences. Et repris par ses successeurs.

One More Thing ou l’attente de LA révélation !

C’est ce qu’on appelle l’effet wahou : tout miser sur la présentation du produit. Attendre la dernière minute dans un état proche de la fébrilité. Le public est entre l’envie de découvrir le nouveau produit et l’inquiétude que, finalement, il n’y ait pas de One More Thing. En un mot, le public est pendu aux lèvres du speaker.

C’est ce qui est fort dans cet effet de surprise. C’est que, même en connaissant la chute, le public va attendre la fin de l’histoire ! Et le conférencier va créer un lien de connivence avec son public. Un clin d’oeil : “et ce que vous attendez tous… One More Thing”.

Soulagement, plaisir, impatience, tous ces sentiments mêlés qui vont donner envie aux personnes de donner toute leur attention au produit présenté. D’autant plus que, par sa nature même, le produit est souvent spectaculaire et innovant. Alors, avec l’effet d’annonce en plus… Cela ne laisse aucune place au doute. Tout est combiné pour imposer le dernier produit Apple comme une évidence, avec la bénédiction des personnes présentes !

Quel coup de génie !

Faire monter crescendo l’attente, pour un effet encore plus fort !

L’effet de surprise est donc une méthode qui peut s’avérer concluante en prospection, en innovation, en évolution tout simplement. Alors, même si nous n’arrivons pas à égaler Steve Jobs ou Columbo, nous pouvons tout-de-même nous inspirer de cette méthode !

Pourquoi ce blog

Vous êtes dirigeant, cadre, ou patron de PME ; que l'informatique vous passionne, ou au contraire qu'elle vous ennuie : ce blog est fait pour vous.

Praesent fringilla Phasellus adipiscing neque. amet, vulputate, sem, ut elit. ut quis,